Salut, aujourd’hui, je vais m’amuser à essayer de prédire ce que va devenir le monde de l’investissement immobilier.
Je dis bien m’amuser !

 

Voici comment je vois les forces en présence :

 

Les investisseurs

 

Toi, moi, notre voisin, investissons par nécessité.
Les retraites d’état étant à ce jour un jeu plus risqué que la roulette Russe, il devient une évidence pour une partie de plus en plus éveillé de la population qu’il faut investir pour ses vieux jours.

 

Pour la première fois de l’histoire industrielle, une génération (la génération post baby-boomer) gagne moins que ses parents.
Le besoin de gagner plus en dehors du salariat entraine plus d’investisseurs.

 

Le chômage de masse, le manque de respect des hiérarchies vis-à-vis de leur subordonnés, la pyramide des salaires qui s’écrase pousse une partie des salariés à s’investir dans des business et/ou des investissements immobilier en parallèle de leur travail.

 

Bref, la demande d’achat de biens immobiliers de la part des investisseurs particuliers a de beaux jours devant elle.

 

L’état

 

En ruine ! Il n’y a plus d’argent dans les caisses !
Tout gouvernement ne sait créer qu’une seule chose : de l’impôt.

 

Décennies après décennies, les prélèvements obligatoires et sociaux ont explosé dans les pays occidentaux.

 

Exemple, la France est passée de 30 % à 45 % de 1960 à 2017, devenant en 2018 le pays développé le plus taxé au monde.

 

Avec tout cet argent, l'État Français doit du coup être très riche !

 

Que nenni ! Sous Hollande, puis sous Macron sont testés médiatiquement des mesures plus qu’inquiétantes pour un investisseur débutant : l’imposition des plus-values, même pour la résidence principale !

 

Un ami marchand de biens chez qui je mangeais le WE dernier, me disait qu’il est passé en 10 ans de 3 000 € à 20 000 € d’impôts perso par an.
Mais qu’il n’a guère plus d’argent sur son compte à la fin de mois qu’il y a 10 ans.

 

Ce que je veux pointer du doigt, c’est la pression fiscale de plus en plus importante d’un pays comme la France.

 

Et alors qu’elle est classée à présent N°1 des pays les plus taxé, son gouverneur en début 2019 se bat avec une fronde jamais vue suite à sa tentative d’augmentation de la taxe carburant… pour des raisons écologiques !

 

Ces deux forces se font face.

 

Un État qui cherche par tous les moyens de rembourser les intérêts de sa dette.
Des particuliers qui cherchent à tout prix à quitter le monde des galériens pour se permettre de vivre tout ou partie de leurs rêves.

 

Qui gagneras ?

 

La violence légitime étant du côté du gouvernement, mon ressenti est pessimiste pour celles et ceux qui veulent s’enrichir rapidement en France.

 

Mais une statistique est bien plus positive. Enfin pour ceux qui peuvent se le permettre.

 

La France est première exportatrice mondiale… de millionnaires !

 

Ceux qui peuvent bouger et travailler ou investir à l’étranger partent.

 

Est-ce juste ?
Peut-être pas !

 

Mais je me rappelle d’une phrase que mon prof d’économie m’avait dit : « trop d’impôts tue l’impôt ».

 

Y-est-on enfin ?

 

En tout cas, une chose est sure, mieux vaux avoir tous les atouts de son côté pour faire les investissements les plus rentables pour compenser l’handicap fiscal.

 

À voir tout de suite avant fin de l'offre

Clique sur la vidéo pour la regarder

 

 

Je te présente dans cette vidéo tout le système que j'ai mis en place en 2010 pour :
- naviguer 2 fois par an
- voyager 2 à 3 fois par an
- faire des cadeaux à mes proches
- et même anticiper le complément de retraite

Plus de détail ici :
lescorsaires.co/financer-reves